Get Adobe Flash player
             

Définition du CERPI POUR "surnaturel"

Position officielle du CERPI: un phénomène surnaturel est un phénomène qui n'est pas étudiable scientifiquement ni reproductible et dont on ne connaît ni la cause ni les circonstances.  Les enquêtes du CERPI dans le domaine du surnaturel ne peuvent donc faire référence à la science que dans la mesure où l'on tente toujours prioritairement d'éliminer toutes les possibilités d'explications rationnelles (ou "scientifiques").


Nous avons besoin de vous !

Faites un don libre, même minime, au CERPI, afin de favoriser la recherche parapsychologique et ufologique.  
Cordial merci !

Dans l'optique du CERPI, un phénomène surnaturel est un phénomène dont l'origine ou l'une des origines possibles fait référence au domaine de la religion.  La terminologie à ce sujet n'est pas aisée et peut s'avérer variable en fonction de l'état des connaissances.  Ex: le vampire selon Bram Stoker est une entité surnaturelle (il réagit aux objets pieux, lesquels le neutralisent ou lui causent préjudice). Les vampires selon Anne Rice n'ont aucune connotation religieuse, ils "existent" donc sans cette référence et ne seront considérés comme surnaturels que par extension d'idée ou abus de langage.  Si un cas de vampirisme peut être expliqué rationnellement (ex : porphyrie) il perd tout caractère surnaturel.  Il perd d'ailleurs aussi son caractère paranormal et la manifestation semble simplement phénoménale.  Il faut remarquer que ce phénomène n'est plus inexpliqué non plus...


LE LIVRE ÉVÉNEMENT !

CELUI QUE LE PASSIONNÉ DE PARANORMAL, D'ENQUÊTE POLICIÈRE ET D'AGISSEMENTS DE L'OMBRE SE DOIT DE POSSÉDER !

À MOINS BIEN SÛR QUE VOUS APPRÉCIEZ

QUE L'ON VOUS FASSE GOBER DES MENSONGES...
...À CHACUN SES GOÛTS...