Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

L'avis de Marcel Brocq sur "Le poltergeist d'Arc-Wattripont"

AW-livre-JMG-ETPNous nous attendions à bien des choses, mais pas à celle-ci !  Ee fait, ce samedi soir, Marcel Brocq, chauffeur de bus, baroudeur et auteur du livre "Aventures et mésaventures d'un chauffeur de bus", nous donnait un coup de fil pour s'exprimer en ces termes à propos du dernier livre de M. Vanbockestal : "Le poltergeist d'Arc-Wattripont - vérité, scandale et désinformation" :

Je me suis permis de vous téléphoner car je viens de terminer le livre de M. Vanbockestal (que j'ai rencontré il y a quelques temps à Mons, mais lors d'une entrevue trop précipitée en raison des festivités de "Mons 2015, capitale européenne de la Culture").  Ce petit cachotier ne m'avait pas parlé de l'ouvrage qu'il préparait.  C'est en bouquinant chez un libraire que mon attention a été attirée par la couverture d'un livre qui mentionnait son nom.
Vous savez, en ce qui me concerne les phénomènes inexpliqués ne sont pas ma tasse de thé.  C'est donc le sous-titre qui m'a convaincu de l'acheter et... j'ai été servi !

J'ai vraiment été happé par la lecture de ce livre.  Une fois que je l'ai commencé, je n'ai plus pu le lâcher avant d'être arrivé au bout (et pourtant je ne suis pas du genre rat de bibliothèque !)   C'était vraiment prenant, très bien écrit - d'un assez haut niveau de lecture et donc à réserver à des adultes avertis - et on s'y serait cru...

Je me suis dit que des trucs pareils étaient hallucinants, incroyables.  En temps normal, il serait difficile d'y croire.  Mais les éléments qui sont ici apportés parlent d'eux-mêmes.  Ils sont pleinement convaincants.

Mais finalement, pour ma part je considère que, outre le flot de ces arguments, c'est le comportement des sphères qui ont encadré l'affaire qui me paraît le plus probant.  En effet, pourquoi avoir développé tant de malice pour occulter et ridiculiser le cas, l'étouffer (n'ayons pas peur des mots !) si ce n'est parce qu'il était réel, ou - à tout le moins - qu'il comportait largement assez d'éléments permettant d'y accorder crédit ?  Apparemment, ça devait "déranger"...

Petites longueurs dans le dossier "surnaturel et exorcisme", mais c'était un passage obligé pour mieux comprendre le reste et l'articuler de manière cohérente.

Enfin, je trouve aussi scandaleux, effectivement, qu'un média composé de professionnels puisse se permettre de traiter l'information de cette manière.   P... c'est pourtant leur boulot, non ?   Quel manque d'égards pour qui les lit ou les regarde !

La réponse est à la mesure de ce qui a été subi.  C'est franchement du beau travail !