Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Petits secrets entre nous (conférence à Koekelberg)

Koekelberg-conference

Ce samedi 14 décembre 2013, le CERPI répondait une fois de plus présent au rendez-vous proposé par "La porte du Temps" pour une conférence "nouvelle formule" que M. Vanbockestal qualifiait lui-même de "risquée".

Son intervention dépendait en effet de plusieurs facteurs et, précisément, l'aspect technique a bien failli sonner le glas de sa prestation.  Tout a donc commencé par des problèmes informatiques relatifs à la projection d'un diaporama PowerPoint, une formule qui plaît généralement.  Tandis que notre fondateur maîtrisait ses nerfs à grand peine, Thierry Rhodan prenait le relais afin d'entamer les débats pendant que les problèmes se réglaient.

Face à une assistance bien fournie, Thierry a intéressé son auditoire en présentant son sujet d'une manière très conviviale et l'un ou l'autre spectateur y allait de sa remarque personnelle, illustrant à merveille ce qui se disait. On ne peut que remarquer l'excellente documentation de T.R., même si - comme le sujet flirtait souvent avec la religion - tout le monde ne se sentait pas forcément obligé d'être d'accord.  Il est pourtant indéniable, pour les plus connaisseurs, qu'il a soulevé certains points particulièrement judicieux qui, coïncidences obligent, entraient parfois en parfaite conformité avec les recherches du CERPI, pourtant totalement indépendantes.

Et pourtant, c'est certain, les deux conférenciers ne s'étaient nullement concertés au préalable.  Ce n'est pas le genre de la maison de jouer la carte des "fausses coïncidences".

De coïncidences et de synchronicités, il allait en être pleinement question avec le sujet proposé par le Président du CERPI, dès que les problèmes furent enfin résolus.

Pour une fois, ce dernier dévoilait quelques facettes des coulisses de ses enquêtes, des aspects complètement ignorés du public, et apparemment aussi des médias (ou de certains de ceux-ci), à moins qu'il ne s'agissait de points qu'ils préféraient volontairement passer sous silence !

Quoi qu'il en soit, le cerpien avait annoncé la couleur: les spectateurs allaient devoir patienter "un certain temps", en demeurant momentanément sur leur faim dans le cours de l'exposé, le temps que les éléments principaux soient distillés.  Mais notre homme s'est lancé dans cette tache à bras le corps, à un rythme effréné que n'aurait pas dédaigné même le regretté Luc Varenne des grands jours.  C'était vraiment un galop que d'aucuns ont dit: "d'une fluidité, d'un rythme et d'une pertinence surprenants, voire époustouflants !"  Qui plus est, le tout était agrémenté de quelques traits d'humour et petits tours de passe-passe verbaux qui ne déplaisaient en aucune façon.

IMGP3054Mêlant médiumnité, radiesthésie, expériences personnellement vécues, coïncidences troublantes, synchronicités ahurissantes et preuves incontestables, la première partie fut une incontestable réussite.  Si la mission consistait à ensorceler l'auditoire, nul doute que celle-ci avait été remplie !

Restait la deuxième partie qui, elle, traitait d'ufologie et plus exactement de la fameuse affaire de Petit-Rechain.

Celles et ceux qui s'attendaient à ce que l'on reprenne des arguments maintes et maintes fois ressassés en ont été pour leurs frais. Pratiquement tous les protagonistes de l'affaire en ont pris pour leur matricule, gentiment, sans la moindre animosité, à coups de faits indiscutables qui devaient laisser les plus sceptiques sans voix.  Pas de prise de position non plus, ni d'accusations ad hominem, simplement les choses telles qu'elles se présentaient dans la réalité et celle-ci était déjà bien assez incroyable.

Bien sûr, on ne parviendra jamais à faire "croire" un sceptique endurci, même si le verbe "croire" convient mal au vocabulaire scientifique dont ils se réclament, même avec le tapis rouge des évidences les plus marquantes et tel n'était pas non plus le but utopique de cette conférence.  Mais lorsque l'on constate que, confrontés à une telle démonstration, une telle avalanche, ils en sont contraints à changer dare-dare de sujet (voire carrément de continent !), à cours d'arguments, se retranchant dans un apriorisme prenant subitement toute la mesure de sa stupidité, on comprend instantanément dans quel jardin se trouve la pierre !

Aucun doute : les absents ont eu tort !  Sans doute que pami ceux-ci, certains se sont simplement montrés prudents.

Sur l'auditoire:

IMGP3062Très correct, nettement moins dissipé qu'à la conférence d'Anderlecht (et pourtant plus nombreux), il a su participer sans perturber et ses réactions ont été pleinement significatives: éclats de rire, confirmations, appréciation.  Merci !

Sur la salle

Décorée d'un magnifique sapin de Noël, bien agencée et équipée, habituée des spectacles de vedettes.  On mange bien, sans chis-chis et pas cher : à conseiller !

Restaurant - salle de spectacles "Le Basilic", sous la Basilique, dans son parvis à Koekelberg (Bruxelles)

GAGS

Certains ont remarqué que M. Vanbockestal se présentait en s'appuyant désormais sur une canne.  Quelques accidents récents ont laissé des séquelles.  Mais ne vous fiez pas aux apparences: on l'a aussi vu oublier son support et arpenter la salle pour juger de l'acoustique ou de la visibilité, transporter du matériel ou se présenter au comptoir (car l'équipe de service semblait avoir complètement ignoré sa présence pendant  40 minutes depuis son arrivée (pile à l'heure!) avant de prendre sa commande !) Il a expliqué: "en fait, je n'ai plus besoin de ma canne depuis longtemps.  Je préfère seulement l'utiliser en fin de soirée, quand je commence à fatiguer et que les articulations se font plus douloureuses.  C'est rassurant, mais absolument pas indispensable.  Et si quelqu'un veut tâter de mon taï-otoshi, je suis toujours à sa disposition...  Et si non, hé bien il me reste toujours ma canne !"

Si le leader du CERPI a bien avoué être ceinture bleue de judo, pas plus que dans sa conférence il n'a tout dit sur le sujet.  Tout l'art réside dans le fait d'en dire momentanément assez, sans jamais en dire trop, ni surtout dévoiler ses batteries...

Avis extérieurs au CERPI

(...) - La seconde partie fut présentée par Michel Vanbockestal dont le sujet a retenu mon attention, tellement les synchronicités parlent d'elles-mêmes (le hasard n'existe pas..., ce que je finis par penser également) et je suis étonnée d'apprendre des vérités qui sont encore dévoilées aujourd'hui.
Sujet très intéressant à réitérer pour les personnes ne l'ayant pas entendu.
Bravo Michel, j'ai entendu également que ta conférence était parfaite et sans faute. Beau travail que tu as réalisé. (...)

----------------------------

(...) Enfin Michel a commencé sa conférence à un excellent rythme. Il est revenu sur divers points de son livre. Il a aussi confirmé avoir planché sur un sujet tenant à coeur Mme Brunato ( Paix à son âme) concernant la disparition étrange de deux jeunes filles belges.
Mais, il est surtout revenu sur le Sabbat des sorcières d' Ellezelles, le château et les ruines de Cambron Casteau ( aujourd'hui Paradiso) , le trésor des Templiers et à notre ami Rudy Cambier.
Dans une deuxième partie, il est revenu sur la photo de " Petit Rechain", son auteur ( enquête où le CERPI a énormèment travaillé) et le " mystère" restant, planant toujours sur cette photo, un peu le Roswell belge.
Belle soirée, où nous avons exploré des coïncidences majeures.

Pour en savoir plus : M. Vanbockestal " Les phénomènes inexpliqués en Belgique" Obscuria ( plus ou moins 20 E) 2011

Ellezelles et son grand Sabbat des sorcières Pg 67 et suivantes
Rudy Cambier et le trésor des Templiers Pg 81 et suivantes
sur la distorsion de l' Espace Temps ( avec quelques lignes de votre serviteur) Où le haut et le bas sont sens dessus dessous pg 105 et suivantes
Ufologie en Belgique et vagues belges Pg 289 et suivantes ( surtout pg 324, 328 ) (...)

Pour en savoir plus : Michel Vanbockestal " Les phénomènes
inexpliqués en Belgique
" Obscuria 2011

Note de M. Vanbockestal

En ce qui me concerne, je remercie toutes les personnes qui ont participé à cette soirée, de près ou de loin, la sympathie de Marianne et son dévouement, l'intervention des techniciens qui sont arrivés un peu comme "les sauveurs d'une (minime, mais...) partie de l'humanité", toutes les personnes qui ont manifesté leur intérêt pour notre travail (car il s'agit d'un travail de groupe!) et, encore une fois, Thierry Rhodan - dont certaines idées sont incontestablement à creuser et intéressantes et qui surtout, s'est montré un co-conférencier très compréhensif et souple.  Somme toute, je lui dois aussi une partie du succès de ce soir.

Evidemment, merci aussi à "La Porte du Temps" !

Images:

1) Thierry Rhodan (conférencier) et sa compagne

2) Marianne Leitao (organisatrice) et M. Vanbockestal (conférencier)

Arc-Wattripont sur Pacifique FM

mysteres-PACIFIQUEFM-LOGOLa fameuse affaire d'Arc-Wattripont était le centre d'intérêt de l'émission "Au-delà du Mystère" sur Pacifique FM, ce vendredi 23 août 2013.  Ecouter (ou réécouter l'émission).* (37 Mo !)

Attention: au début de l'émission, un problème technique a voulu qu'intervienne une coupure de son d'environ une minute.  Ne vous laissez pas prendre: la suite est bien présente !



Dès 20h, James Patrick Wallace et Betty recevaient M. Vanbockestal qui, apparemment, débordait de révélations à l'usage des tournaisiens et des gens de la région de la cité aux cinq clochers.  Le Président du CERPI n'était pas venu dans un esprit polémique, même s'il avait subi les foudres d'une chaîne télévisée connue qui, en l'occurrence, avait catalogué toute l'affaire comme s'il ne s'agissait que d'une vaste fumisterie et ne s'était pas privée de le traiter publiquement de "spécialiste du paranormal qui raconterait n'importe quoi"... Seuls les arguments l'intéressaient et ceux-ci méritaient de sérieuses rectifications, comme en témoignent les résultats d'un travail qui n'a vraiment rien d'une enquête "entre guillemets".

Après seulement quelques minutes d'émission, les sympathiques animateurs de la radio tournaisienne reconnaissaient être captivés par les propos de l'auteur du livre "Les phénomènes Inexpliqués en Belgique", lequel - il est vrai - traitait magistralement d'un sujet qu'il avait fouillé mieux que quiconque. 

Cela dit, il n'hésitait pas non plus à reconnaître ses propres erreurs ("Je ne suis pas parfait" dira-t-il notamment) et à les expliquer.  Il allait également lever un coin de voile sur certains préjugés ou idées reçues, mais surtout tailler en pièces de gross(ièr)es erreurs commises par d'autres, lesquelles passent toujours à l'heure actuelle sur le Net comme "pure vérité" alors qu'elles sont loin à côté de la plaque !

Décontenancés jusqu'à la dernière minute de l'émission, les interlocuteurs en perdirent parfois leur latin et les auditeurs qui auraient raté cette prestation-feu d'artifice auront ici l'occasion de "ne pas mourir idiots":

 

* En cliquant sur l'image ci-contre, (ou sur ce lien) vous pourrez réécouter cette émission expurgée de ses pages musicales, publicités ou autres informations pour ne conserver que les propos de l'entretien.  Cette émission est ici reproduite avec l'aimable autorisation du manager de Pacifique FM, que nous remercions vivement. 

Attention: au début de l'émission, un problème technique a voulu qu'intervienne une coupure de son d'environ une minute.  Ne vous laissez pas prendre: la suite est bien présente !

M.Vanbockestal, êtes-vous satisfait de votre passage sur Pacifique FM ?

J'ai été très bien reçu, par une équipe sympathique et de bon niveau.  Le courant est bien passé dès les premiers instants, notamment avec des intervenants plutôt sceptiques, qui convenaient donc parfaitement au cas que j'exposais.  Quant à ma prestation, comme vous le savez je suis très exigeant avec moi-même, aussi je préfère laisser le soin aux auditeurs de faire leur propre jugement.  Mais honnêtement, je pense que ce n'était pas mal.  Les échos que j'ai eus jusqu'ici sont d'ailleurs plutôt positifs, voire très positifs.  J'en suis ravi.

Avez-vous rectifié tout ce qui devait l'être  dans l'affaire d'Arc-Wattripont ?

Oh!  Certainement pas !  Vous savez, il s'agit d'une affaire tellement complexe, aux multiples facettes et ramifications, que l'on ne peut raisonnablement pas en faire le tour, même sur deux heures.  Je suis convaincu que l'on aurait pu ajouter encore deux heures d'émission sans épuiser le sujet.  Cela dit, en seconde partie d'émission, pressé par le temps j'ai voulu schématiser les choses à l'excès et ai donc commis moi-même une petite erreur dans l'exposé du modèle de l'information pragmatique  de Von Lucadou.

Profitez-en donc pour la rectifier !

Hé bien, j'ai présenté "l'équation" ou plutôt la formule "de style mathématique" du physicien allemand par rapport à 1 en l'exposant comme dans un mode binaire où 1 est égal à vrai et 0 à faux. Or on a < I, "I" (ou: i), qui représente en fait l'Information.  Mon raccourci n'était donc vrai que si on acceptait les valeurs décimales intermédiaires et à condition qu'elles soient relatives à la valeur d'information.  Voilà ce qui arrive lorsque l'on veut aller trop vite  en besogne !  Ca me permet de rappeler que certains se sont vantés d'avoir pu résoudre l'affaire en trois-quarts d'heure, ça me fait franchement bien rire.  il y a quelques années de cela, une campagne de sensibilisation montrait une jeune fille qui disait en faisant la moue: "La vitesse, c'est dépassé !" ou bien: "Tu roules vite ?  Je t'évite !"...

Vous reviendrez sur Pacifique FM ?

C'est bien ce que j'ai dit lors de l'émission et je n'ai pas l'habitude de faire des paroles en l'air...

Vous n'avez pas voulu vous montrer polémique dans cette émission, vous n'avez donc attaqué personne nommément.  Pourquoi ?

Cela aurait été stupide de ma part ! Pour des raisons multiples. 

Cela aurait été leur faire trop d'honneur et une publicité qu'ils ne méritent pas.  D'ailleurs, je pars du principe que si beaucoup de gens se sont fait berner par le journaliste d'une chaîne télévisée, en revanche tous ne sont pas des imbéciles et certains font la part des choses.  J'ai seulement voulu leur donner un coup de pouce.  Pour le reste, la puissance et l'obstination aveugle et ridicule d'un grand média finira par se retourner contre lui.  C'est le principe du judo et c'est un sport que je connais plutôt bien... Dans ce principe, plus les "agresseurs" sont forts, mieux ils se cassent la figure... Quelqu'un a voulu me ridiculiser aux yeux de toute la francophonie (et plus encore si possible !), bon...  Il reste à toute la francophonie de s'apercevoir que le plus ridicule des deux n'est pas celui que l'on pense !

Il fallait bien que le vent commence à... Tournai !  Si vous voyez le jeu de mots...

Les phénomènes inexpliqués en Belgique (conférence)

600COMPTE-RENDU DU Repas - conférence du 14/12/12

"Superbe!", c'est le mot qu'a utilisé Thierry Rhodan pour qualifier le repas-conférence, organisé par La Porte du Temps, partenaire du CERPI, qui se tenait ce vendredi 14 décembre 2012 à Anderlecht.

"j'ai appris beaucoup de choses", commentait Marianne, la sympathique organisatrice sur place, laquelle s'occupait également de la technique.  "Très intéressant", ajoutait Robert qui - effectivement - s'est montré passionné par les sujets évoqués en cette occasion: "Les Phénomènes Inexpliqués en Belgique", que présentait lui-même l'auteur du livre portant ce titre. 

Et les autres commentaires flatteurs de fuser de toutes parts au terme de cette prestation du Fondateur du CERPI, Michel Vanbockestal, que Kronos, Président de LPT, avait présenté comme un "orateur hors pair".

Seulement voilà, une telle présentation, certes élogieuse, doit aussi se mériter et l'on ne reproduit pas forcément à chaque fois la même performance que lors des 7è journées de l'Extraordinaire qui avaient eu lieu en 2010, au Dynastie, à Laeken.  Pourtant, ici, le leader du CERPI a réussi la prouesse de faire mieux encore, face à une assistance d'abord assez dissipée, puis complètement médusée, ensorcelée, conquise et subjuguée par les révélations ahurissantes qu'elle recevait en pleine figure!

Le big Boss ne cessa en effet de surprendre, de prendre à contre-pied, de dévoiler les facettes obscures des choses de l'inexpliqué que nous vivons, parfois au quotidien, dans notre petit pays.  C'est de main de maître qu'il démontra toute la force et la profondeur des enquêtes de son groupement, menées par des gens honnêtes, leur objectivité aussi et surtout leur efficacité!

Car, assurément, il a démontré, de manière catégorique et indiscutable que ce que l'on nous assène parfois sur nos petits écrans, au cours d'émissions télévisées, présentées par de soi-disant professionnels de l'information, était bien souvent dénaturé et très éloigné de la "vérité vraie"!  A n'en pas douter, certaines chaînes télévisées se rendent responsables d'une désinformation coupable, avec la complicité d'individus sans scrupules qui, dévorés de honte, devraient s'envoler vite fait dans leur hélicoptère personnel et filer précipitamment de la Principauté des milliardaires vers l'Antarctique !  C'est vrai que si certains journalistes avaient été présents, ils n'auraient pas aimé... Oh non!  Ils n'auraient pas aimé que l'on démonte ainsi, systématiquement, leur "beau travail" (que nous mettons entre guillemets et les guillemets ont leur importance!) pour expliquer ce qui se tramait derrière l'une des plus belles supercheries belges du siècle.  Mais là où l'on s'attendait à voir régner en maître le scepticisme devenu de bon aloi, bien que ce dernier ait été respecté sur toute la ligne, la surprise venait de la conclusion finale qui se situait aux portes de la standing ovation.

conference 141212_marianneC'est sûr que dans cette conférence du CERPI, organisée par La Porte du Temps, les horloges ont été remises à l'heure.  Bien sûr, il a fallu du temps pour arriver à ce résultat magistral mais, c'est le cas de le dire, si la réponse était quelque peu tardive et donc ne venait pas du tac au tac, du moins la tactique n'était pas du toc!  Désormais aussi, on sait qui est ou n'est pas toc-toc!  Et l'on flanque des claques à toute la clique!

Sur l'établissement: "La tribune"

Très bien!  Rien à redire.  Accueil sympathique, repas irréprochables et démocratiques, service impeccable.  Nous conseillons!  Pour rappel, il s'agissait de l'établissement "La Tribune", 189 rue Wayez, à Anderlecht, que nous remercions vivement.

Nous voyons ci-contre, une photo où figurent M. Vanbockestal, notre conférencier et Marianne Leitao, l'organisatrice "sur place", puisque La Porte du Temps est un organisme français.

POINTS FORTS DE LA CONFérence

D'emblée, le Fondateur du CERPI captait l'attention générale au moyen d'une vidéo de présentation de son groupement sur une musique endiablée.  Il étonnait aussi par le dynamisme de sa conférence (qui aurait pu dire qu'il était debout depuis 2h47 du matin, relevant de sérieux problèmes de santé encore bien présents et ayant déjà participé à une autre réunion dans la journée?) et en laissant aux personnes présentes la liberté de choisir leurs sujets, en y répondant directement avec brio, tout en démontrant que les enquêtes du CERPI sont bien ficelées, qu'elles sont réellement menées à fond et qu'il est rare que la vérité lui échappe, même lorsque celle-ci est particulièrement bien dissimulée.  Ainsi, pour couronner la soirée et donner le coup de grâce à une assemblée qui quitterait la salle avec des étoiles dans les yeux, il n'hésita pas à revenir sur le sujet qui lui avait vallu d'être à la risée des sceptiques, des trompés et des ignorants - mais il y apporta aussi toutes les rectifications qui s'imposaient, ce qui lui vallu les applaudissements de son auditoire, lequel n'en croyait pas ses oreilles!

Rarement orateur aura réussi à se montrer aussi percutant dans la démonstration de la validité de ses arguments.  Rien n'avait été laissé au hasard: il n'y avait aucune équivoque possible. Chaque argument faisait mouche, implacablement, jusque dans le moindre détail. Rendant hommage, en filigrane de cette conférence, à un grand Monsieur hélas trop tôt décédé: Jean-Marie Tesmoingt, qui a été l'un des grands artisans de cette réussite avec le professeur de physique Giovanni Cosentino, sans oublier le professeur émérite Jean Dierkens dont la collaboration a été précieuse et à une panoplie d'anciens gendarmes ou de policiers qui, eux aussi, s'étaient sentis très frustrés d'une sombre prestation télévisée, M. Vanbockestal rétablissait la Vérité.  N'en déplaise à ceux qui se plaisent à laisser croire qu'ils en sont les gardiens et ne font que désinformer hypocritement la population.

Les phénomènes inexpliqués en Belgique

Michel Vanbockestal, fondateur du CERPI, auteur du livre: "Les Phénomènes inexpliqués en Belgique", présente son ouvrage dans cette vidéo-interview réalisée en collaboration avec "La Porte du Temps" et fait un large clin d'oeil à nos amis français, chez qui - il est vrai - le livre n'est pas, ou peu, disponible.  Il répond notamment aux questions de Sergio, alias Kronos, que se posent nombre de français ou de personnes ne résidant pas en Belgique quant à l'incidence du livre "Les Phénomènes Inexpliqués en Belgique".  En effet, on pourrait se demander par exemple si un pays aussi petit que la Belgique présente réellement un intérêt dans ce type de recherches (voir la vidéo ci-dessous ou la suite de ce texte après l'encadré de celle-ci.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

L'auteur explique donc que contrairement à ce que l'on pourrait croire, la Belgique est très riche en matière d'inexpliqué et que les phénomènes y abondent.  Chacun à encore en mémoire la fameuse vague belge de 89-92, mais beaucoup ignorent que ce ne furent pas les seules!  En Belgique, les maisons réputées hantées abondent et ont parfois présenté un retentissement mondial (Arc-Wattripont notamment).  Par ailleurs, l'histoire de la Belgique est également très riche en événements marquants au cours desquels de (trop) nombreuses personnes ont trouvé la mort.  Si l'on considère que les "fantômes" sont des manifestations de personnes disparues tragiquement, il n'y a aucun doute que la Belgique présente une quantité phénoménale de "fantômes" ou d'occasions à l'au-delà de se manifester.

Par la suite, M. Vanbockestal explique également comment on peut expliquer cette concentration particulière au pays de Jacques Brel, quelle a été la réaction scientifique à propos de son livre: "Les Phénomènes Inexpliqués en Belgique", le crédit que l'on peut apporter à cet ouvrage quant à son authenticité, en quoi il peut se montrer tout aussi intéressant, voire important, pour un lecteur français, suisse, ou de toute autre nationalité.  Il donne également une garantie de qualité de cette oeuvre, sa propre autocritique, un mot quant aux illustrations, bref: un beau survol qui aidera considérablement l'acheteur potentiel dans son choix.  Tout est clairement et joliment expliqué dans cette très belle vidéo, y compris la marche à suivre (sous la forme d'un mini-tutoriel) afin de se procurer le livre si l'on réside en dehors de la Belgique.

Méthodologie de recherche sur les Orbes

Qu’est-ce qu’une méthodologie ?

Il s’agit tout simplement d’un protocole à suivre pour appréhender ce phénomène de la meilleure manière possible, et comment réaliser des expériences dans un contexte adéquat pour éviter de se fourvoyer inutilement et d’attribuer – ou non –  ce phénomène systématiquement à "l’inexpliqué".

Dans cette conférence : vous apprendrez que beaucoup d’Orbes sont "explicables"  par le phénomène de la poussière ou de l’humidité. Mais il y a tout de même une petite quantité qui soulève bien des questions, et dont nous ne sommes pas "encore" en mesure d’expliquer pour le moment.

Nous allons donc procéder à des expériences "en direct"  tous les Vendredi soir : une nouvelle section sera ouverte à ceux et celles qui souhaitent étudier avec nous ce phénomène. Nous savons pertinemment que la route sera longue, car il faudra éliminer petit à petit toutes les causes naturelles portées à notre connaissance de par ces expériences. Cela demandera du temps, et de la patience, mais il s’agit là  de ne pas se décourager !

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Plus d'articles...