Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Politique de confidentialité

Vous vous invitons à lire attentivement ce qui suit à propos des normes RGPD (protection des données personnelles.  Si c'est déjà fait, cliquez alors sur "suivi" pour pouvoir prendre connaissance des suites de notre intervention.  D'ores et déjà, sachez qu'à priori vous pouvez être rassurés !)

)Nous remercions tout particulièrement l'un de nos enquêteurs pour nous avoir informé de ce que le site du CERPI n'était apparemment pas "GDPR compliant".  En somme, cela signifie que notre site ne serait pas conforme aux nouvelles normes de protection des données à caractère personnel.  Notre premier devoir nous a semblé évident : vous en informer et prendre les dispositions qui s'imposent.  De quoi s'agit-il ?  Voici de quoi vous informer :

Le règlement no 2016/679, dit règlement général sur la protection des données (RGPD, ou encore GDPR, de l'anglais General Data Protection Regulation), est un règlement de l'Union européenne qui constitue le texte de référence en matière de protection des données à caractère personnel.

Règlement général sur la protection des données — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Règlement_général_sur_la_protection_des_données

Que s'est-il passé ?  Quelles conséquences ?

Sans la moindre information émanant de notre hébergeur ni des sites éventuellement concernés (voir plus loin), il se fait que notre site produit bien des cookiesCela s'est fait pleinement à notre insu : le CERPI n'a JAMAIS conçu le moindre cookie sur son site, estimant n'en avoir aucunement besoin, ne réalisant pas de marketing, étant bénévole, ne faisant aucune publicité, etc.  Nous garantissons formellement être totalement étrangers à la situation présente dont vous pouvez d'ailleurs prendre connaissance en consultant le rapport délivré par Cookiebot.com, en cliquant ici : doc PDF Cookiebot.com.

Nous ne collectons aucune donnée personnelle de nos visiteurs (en dehors des adresses email évidemment fournies volontairement par les personnes qui s'abonnent à notre newsletter.  Il est évident que sans cette adresse nous ne pourrions pas leur envoyer notre lettre d'information).  En aucun cas nous ne fournissons ni ne vendons aucune de ces données à quiconque et, d'une manière plus générale, le CERPI est extrêmement sévère en matière de confidentialité.  Ainsi, par exemple, nous ne fournissons JAMAIS aucun numéro de téléphone de l'un de nos contacts, à qui que ce soit, sans l'accord préalable de l'intéressé, idem pour une adresse email et même chose pour quelque donnée que ce soit.  Pour nous, cette manière de procéder nous semblait tellement évidente qu'elle n'avait pratiquement aucune utilité d'être mentionnée.  Mais évidemment, tout le monde n'a pas l'honnêteté infuse et innée du CERPI !

En revanche, certains cookies semblent générés automatiquement par le système (et donc côté hébergeur), simplement dans le but de l'efficacité de l'affichage du site (compatibilité entre navigateurs, par ex.)  Bien que nous n'y voyons qu'une utilité assez relative, ces cookies ne devraient représenter aucun danger pour les utilisateurs (visiteurs).

D'autre part : la majorité des cookies en question serait générée (comme on peut le voir dans le document accessible plus haut dans cette page) non par le CERPI mais bien par des sites distants (externes) tels que Youtube par exemple, lorsque nous intégrons une vidéo qui intéresse ou illustre nos sujets.  Apparemment, l'apparition des cookies se produit alors sans que l'utilisateur soit consulté au préalable, ce qui nous paraît inadmissible mais ne provient pas de notre volonté

Et donc ?...

Et donc, notre premier devoir consistait à vous informer : c'est chose faite.
Notre deuxième tache consistera à prendre contact avec notre hébergeur, ce qui sera fait aussi vite que possible afin d'envisager d'apporter une solution valable à cette situation que nous ne pouvons tolérer.  (Nous rappelons que nous n'avons jamais été informés de quoi que ce soit dans ce sens).

Enfin, il s'agira pour nous de mettre en oeuvre la solution la plus pratique qui se dégagera, de manière à nous mettre en totale conformité avec les normes requises. 

Dans l'immédiat, nous vous suggérons le cas échéant de consulter les paramètres du navigateur que vous avez utilisé pour surfer sur les pages du CERPI et de procéder à un "nettoyage" des cookies.  L'opération est simple mais le procédé dépend des navigateurs (browsers)

En attendant...

En attendant, nous vous présentons nos excuses "de principe" (car nous ne nous sentons nullement responsables) et nous vous garantissons une fois encore que toutes vos données personnelles sont utilisées par le CERPI exclusivement à l'usage prévu à cet effet : newsletters, par ex. ou contacts dans les formulaires afin d'assurer un suivi).  Nous garantissons également formellement ne produire aucun cookie qui soit généré par nos propres soins et nous garantissons également formellement n'exercer aucune récupération quelconque des cookies introduits dans notre site d'une manière que nous jugeons d'ailleurs abusive.

SUIVI

Comme prévu, nous avons directement pris contact avec notre hébergeur (serveur) afin de lui exposer le problème et nous lui avons communiqué le document PDF de CookieBot.com.  Il appert que - en principe - vous pouvez tout à fait être rassurés (mais nous tenons malgré tout l'affaire à l'oeil !)  Pourquoi ?  Voici la réponse :

1) Il y a trois types de cookies "incriminés", ceux de Youtube, ceux de Doubleclick et ceux du serveur.  Vous remarquerez donc en effet qu'il n'y a aucun cookie qui émane directement du CERPI lui-même, ce que nous avons toujours bien précisé.  En principe, aucun de ces cookies ne pose(rait) de problème au niveau du RGPD.  Oui, mais : pourquoi ?

2) Le type de cookies le plus représenté est celui de Youtube et provient des intégrations de vidéos que nous avons réalisées.  Ces cookies sont donc bien générés par Youtube et non par le CERPI.  On imagine bien qu'un site tel que Youtube a pris toutes ses dispositions en matière de RGPD et donc : retour à la case départ : pas de problème (théoriquement)

3) Les cookies émanant de Doubleclick seraient en provenance de Google (à qui appartient Youtube), la même remarque peut donc se faire dans le cas présent.  (Théoriquement).

4) Les cookies émanant du serveur sont sans aucun danger, ne servant qu'à un meilleur affichage des pages Web en fonction des différences éventuelles de navigateurs.  Leur rôle consiste simplement à stabiliser l'image, sa présentation et son uniformisation d'affichage malgré les différents points d'accès possibles (également par smartphones).

5) Un cookie émanant également du serveur n'a d'autre rôle que de gérer la fonction de récupération des mots de passe éventuellement oubliés par les personnes ayant elles-mêmes sollicité leur adhésion au CERPI.  Celles-ci n'ont donc strictement rien à craindre de l'opération au niveau de leurs données personnelles puisqu'elles définissent elles-mêmes leur nouveau mot de passe, lequel est géré d'une part par le système automatique, d'autre part ces nouveaux mots de passe ne sont même pas portés à notre connaissance ni récupérés par qui que ce soit.  Nous ne détenons que les données d'origine, lesquelles restent strictement dans nos fichiers, protégés comme il se doit et totalement inaccessibles à toute personne non autorisée.  Nous garantissons formellement leur sécurité et forcément puisqu'il y va de nos propres intérêts.

6) Toutefois, afin d'avoir tous nos apaisements en la matière, la question sera posée par l'hébergeur (serveur) à leur service juridique, lequel tranchera la question.  De notre côté, nous nous engageons à suivre les éventuelles dispositions qui nous seraient proposées de manière à nous mettre totalement en conformité avec les normes RGPD.

7) De plus, nous avons fait le nécessaire de manière à ce que le site du CERPI soit désormais sécurisé (https au lieu de http) - il devrait donc sous peu y avoir un certificat SSL.

8) Enfin, nous avons également réactualisé le mode de transfert de fichiers, ce qui ne fait encore que sécuriser davantage le site contre les malveillances... Même le mot de passe a été rendu considérablement plus fort !

Nous continuerons à vous tenir au courant de la situation.  Merci de votre confiance !  Le CERPI la mérite !