Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Arnaud Stouffs à Mons, le 24/11/12

015A l'occasion de la sortie officielle du tome 3 du Journal de Campagne du Capitaine Crapaud - La Mer du Nord: les créatures du large, d'Arnaud Stouffs, les chemins du dessinateur de talent et du fondateur du CERPI se sont à nouveau croisés, avec toujours autant de sympathie, ce samedi 24 novembre 2012, à Mons.

C'est que, lorsque Arnaud Stouffs se penche sur sa feuille, le crayon, le pinceau ou la plume en main, le temps s'arrête, la magie opère et, c'est le cas de le dire: se dessine sous vos yeux.

Nous avions déjà, il y a peu, découvert l'art du dessinateur hennuyer - mais certes pas ennuyeux - ( consultez à ce propos notre article en cliquant ici où vous trouverez, de plus, un diaporama haut en couleurs) il nous restait à constater l'étendue de ses connaissances et de son répertoire avec la publication de son dernier bébé, lequel concernait, cette fois, les étranges créatures de la mer, telles que les sirènes (ou mermaid, dans certains cas), du poisson-crucifix, le requin-taupe, les tritons (à ne pas confondre avec les sirènes à trois thons), les calamars de Skagerrak, ou les trolls de mer, pour ne citer que ceux-là.  A n'en pas douter, notre homme ne se contente pas de dessiner, il étudie également très sérieusement le sujet et en connaît un bout!

Malgré un temps incertain, qui prévoyait une tempête - mais, finalement, quoi de plus adéquat pour cadrer avec une séance de dédicaces dans un endroit également consacré à la marine: la Capitainerie du Grand Large, à Mons, face à Imagipark - nous avons immédiatement été embarqués - c'est encore le cas de le dire - dans l'univers d'Arnaud Stouffs, pour le meilleur et... le meilleur!

021Accueil chaleureux par "les gars de la marine" présents, qui ne rechignaient pas à se jeter à l'eau pour toutes les explications voulues dans leur domaine, décor de circonstance quel que soit l'angle du regard, petite exposition des oeuvres d'Arnaud Stouffs pour compléter le tout, il ne restait qu'à jeter un coup d'oeil au livre d'or pour s'assurer que des personnalités étaient déjà passées et avaient honoré le vernissage de leur présence.

Quelques minutes d'attente derrière d'autres personnes, venues parfois pour retirer la trilogie complète du Journal de Campagne du Capitaine Crapaud - signe incontestable que le style plaît, que les aventures passionnent, que le domaine accroche - et c'était notre tour.

Mais il n'était pas question de s'ennuyer, en aucune façon, en ces lieux.  Que ce soit avec les reproductions de missions particulières remplies par la force navale belge, que l'on aurait tort de sous-estimer, ou par les (superbes) dessins d'Arnaud Stouffs, il y avait de quoi s'extasier partout et se réjouir d'être venus...

Nous n'avons pas perdu notre temps car ce petit périple nous a encore permis de nous instruire, sur un sujet que nous croyions pourtant connaître, belle leçon d'humilité!

006Fidèle à son style, les créatures d'Arnaud Stouffs ont l'érotisme à fleur de peau, sans toutefois jamais sombrer dans la vulgarité et, somme toute, personne ne s'en plaindra.

Pas nous en tous cas.

Et apparemment cela n'a pas été le cas non plus pour la bonne centaine de personnes qui nous ont précédés, dont certaines - nous le savons - sont venues "de la part du CERPI".  Voilà qui fait plaisir à entendre, quel que soit le côté où l'on se place.

Ce que nous pouvons encore vous dire, c'est qu'Arnaud Stouffs n'a certainement pas fini de nous étonner (ni de VOUS étonner) et nous avons pour cela notre petite idée derrière la tête.  Pour rester plus ou moins dans le sujet - aquatique - nous dirions bien qu'il y anguille sous roche.  Mais dans l'immédiat, nous nous contenterons de noyer le poisson car il faut parfois un peu de patience pour que les choses émergent.

Dans l'immédiat, si vous espérez en savoir plus, ce sera un coup dans l'eau.  De quoi râler pour les détracteurs du destroyer du CERPI...

Nous vous suggérons de faire un petit tour par le site des éditions Andrasta si vous désirez en savoir plus, du moins quant aux travaux d'Arnaud Stouffs et puis de jeter un oeil aux images ci-dessous.

008


011


013

014

016

018

019

020

022

026